Le président Rwandais Paul Kagame a finalement livré sa version des faits au sujet du rapport mapping qui suscite depuis peu des polémiques.

S’exprimant brièvement sur le sujet, l’homme fort de Kigali a tenu tout simplement à défendre les intérêts de son pays. Il pense que l’on veut faire porter au Rwanda le chapeau de tous les crimes commis dans la partie Est de la RDC.

Les auteurs du rapport mapping prennent le Rwanda pour bouc-émissaire pour cacher leur propre implication. C’est pour obtenir les faveurs des Congolais considérés comme victimes face aux bourreaux rwandais. Ils ne voient pas d’un bon œil les bonnes relations pouvant exister entre les deux pays”,a-t-il déclaré.

Dans toute cette affaire Paul Kagame a pointé du doigt les responsables occidentaux comme étant les auteurs de ces crimes.

S’ils veulent qu’on rentre dans l’histoire, on se rendra rapidement compte qu’ils sont eux-mêmes plus responsables dans la tragédie que le Congo ou le Rwanda” a-t-il ajouté.

Notez que, le rapport mapping est un document qui aborde les violations les plus graves des droits humains et du droit international humanitaire commises sur le territoire congolais entre mars 1993 et juin 2003.

Et suite à cela plusieurs personnalités congolaises dont le prix Nobel congolais de la paix, le docteur Denis Mukwege, plaident pour l’ouverture d’un tribunal international indépendant qui jugera ces crimes graves commis contre la population civile dans l’Est de la RDC.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *