C’est devenu une tradition. Le 14 février de chaque année, le monde célèbre la Saint-Valentin. Les avis sont partagés autour du sens même de cette fête dite de l’amour. Si pour certains, cette fête ne concerne que les couples mariés, d’autres plus libéralistes, pensent que étant une fête, chacun a le droit de la célébrer à sa manière, d’autres encore, se référant à l’origine de la journée, estiment que le sens de cette fête est dénaturée, car c’est une fête propre à l’église catholique dédiée à un Saint.

“Aujourd’hui les gens commencent à dérouter. La Saint-Valentin reste une fête de l’Eglise catholique. Elle n’est pas une fête internationale comme le 8 mars. Chez les catholiques, chaque date est consacrée à un Saint donné. Le 14 février est le jour dédié au Saint-Valentin, le père qui est mort pour l’amour. Mais les ambianceurs y ont trouvé une occasion de faire la fête. Ça devrait être un jour où les croyants catholiques vont à l’église et non un jour où les gens doivent sortir habillés en rouge-noir pour aller faire du n’importe quoi “, s’est exclamé un monsieur nageant dans la trentaine.

Une jeune femme a pour sa part, un avis assez tranché sur la question. Pour lui, la fête de la Saint-Valentin n’est réservée qu’aux mariés.

Oui, c’est tout à fait normal que deux personnes amoureuses se retrouvent autour d’un verre, un petit dîner, faire une petite balade en amoureux. Y a pas de mal à ça. Mais cela est une chose qui ne doit pas se faire seulement le jour de la Saint-Valentin. Pour manifester notre amour pour notre partenaire, nous ne devons pas seulement attendre le 14 février. Il faut le faire à chaque fois que nous en avons les moyens. Et je pense que ce n’est que les mariés qui sont en droit de manifester officiellement leur amour. Donc pour moi c’est une fête qui ne concerne que les mariés”, a-t-elle déclaré.

Pour une autre jeune fille, plus libéraliste, “si tout le monde est d’accord que c’est une fête, chacun peut la fêter à sa manière. Bonne fête à tous les amoureux”.

Quoi que l’on puisse dire, la célébration de la Saint-Valentin est de plus en plus encrée dans la culture congolaise et Kinoise en particulier. Le constat est que, ce jour là, la majeure partie de la population, hommes et femmes, se battent pour faire plaisir d’une manière ou d’une autre à leur partenaire. Que ce soit avec des sorties en amoureux, des fleurs ou tout autres gestes romantiques. Ainsi, les restaurants, bars, concerts, et divers événements sont organisés de manière à les favoriser.

Floriette Nyogbia

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *