Étant actuellement sur une chaise éjectable, le président de la chambre haute du parlement congolais, Alexis Thambwe Mwamba annonce qu’il démissionnera de son propre gré de la tête du Sénat au cas où les pétitions initiées contre lui et son bureau par les sénateurs seront présentées.

L’ancien ministre de la Justice l’a dit le mardi 15 décembre au cours d’une séance plénière qui avait clôturé la session ordinaire de septembre au Sénat.

Selon plusieurs sources, l’on croit savoir que ladite pétition a déjà récolté plus de 70 signatures sur 109 sénateurs.

Tout en fustigeant l’attitude de certains politiques congolais qui selon lui se livrent à un jeu dangereux, Alexis Thambwe Mwamba s’est dit en outre préoccupé par la situation politique du pays.

« Vous conviendrez avec moi que, sur le plan politique, notre pays fait face à une certaine incertitude. En effet, depuis quelques temps, certains acteurs politiques se livrent à un jeu dangereux qui détourne l’attention des vraies attentes du peuple. Celui-ci se demande que va apporter cette gesticulation politique sur l’amélioration de son quotidien. Que présage cette crise sur l’avenir du Congo ? Rien ne nous permet de lui réserver un tel traitement », a-t-il dit dans son discours.

Rappelons que c’est depuis juillet 2019 qu’Alexis Thambwe Mwamba occupe le fauteuil du président du sénat après avoir battu le sénateur Bahati Lukwebo lors des élections organisées dans cette chambre.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *