Le président de la chambre haute du parlement, Alexis Thambwe Mwamba, accusé de détournement des deniers publics, a rejeté,  ce mardi 2 février, toutes les accusations portées contre lui et a présenté toutes les preuves possibles qui justifient son innocence.

« J’ai commencé par donner des explications aux sénateurs sur les courriers qui circulent dans les réseaux sociaux dans lesquels on prétend que j’ai pris 2 millions d’euros et 1 million USD. Je leur ai expliqué que les fonds avaient été consignés parce qu’ils étaient sortis très tard de la banque, le lendemain ils ont été ramenés ici au Sénat, j’ai donné des pièces justificatives. Ces fonds sont bien entrés dans le trésor, il n’y a pas eu de détournement de ma part », s’est-il justifié lors de la session extraordinaire au sénat.

Selon le procureur général près la Cour de cassation, Alexis Thambwe Mwamba est poursuivi pour avoir retiré, le 6 janvier 2021, pour le compte du Sénat trois chèques à la banque commerciale du Congo (BCDC), des sommes de 2 millions d’Euros, 1 millions USD et 1 millions de Francs congolais (500 USD).

Après avoir fourni des explications accompagnées des preuves devant les sénateurs, le président Alexis Thambwe Mwamba se sent confiant. Les preuves présentées aux sénateurs sont constituées essentiellement du reçu d’entrée du sénat et du PV de consignation.

Il sied de rappeler que le procureur général près la cour de cassation a demandé l’autorisation au bureau du sénat afin d’ouvrir une procédure judiciaire contre Thambwe Mwamba pour détournement de fonds et lui permettre de présenter ses moyens de défense.

Divin Kisungu

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *