Les réactions fusent de partout après l’attaque rebelle enregistrée le 16 juillet. Le président de l’ECIDE et l’un des leaders de la coalition LAMUKA, Martin Fayulu a fait savoir, ce lundi 27 juillet, via son Tweeter exiger l’ouverture d’une enquête internationale pour sanctionner les auteurs de ce qu’il qualifie de crime contre l’humanité.

« Massacre de plus de 200 personnes perpétré à Kipupu au Sud Kivu : mes compatriotes sont abandonnés à leur triste sort à cause du manque de leadership dans le pays. Une enquête internationale doit impérativement être diligentée », a-t-il laissé entendre.

Bien que les éléments de FARDC sont déployés dans cette zone, le bilan de cette attaque n’a pas été présenté. Par ailleurs, l’exécutif provincial de la province du Sud-Kivu a dépêché une délégation à Kipupu dans l’optique de s’enquérir de cette situation ainsi que de présenter le bilan définitif des tueries.

Il sied de noter que la situation sécuritaire s’avère être préoccupante
dans les hauts plateaux de Fizi, Uvira et Mwenga à causer de la présence de groupes armés. Ces derniers sèment la terreur et la désolation dans cette partie.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *