Dans une déclaration faite mercredi 22 avril, le député national originaire de la province de l’Ituri, Gratien Iracan, a dénoncé le silence du gouvernement central face aux massacres dont sont victimes la population en Ituri.

D’après Gratien Iracan, les forces de maintien de paix de l’Organisation Nations-Unies (ONU) ne servent pas à protéger les civils en dépit des différents équipements militaires mis à leur disposition. Cet élu national a indiqué qu’il y a une insuffisance humanitaire aux déplacés suite à cette insécurité qui sévit dans cette partie de la Rd-Congo.

Dans un rapport publié janvier dernier, l’ONU, a révélé que les massacres ont fait état de 701 morts de 2019 à 2020. Pour Gratien Iracan, ces chiffres sont de loin différents de la réalité, car selon lui, de janvier jusqu’au mois d’avril, ils ont dénombré plus de 500 morts.

Face à cette situation ô combien alarmante, le pouvoir exécutif est appelé à prendre ses responsabilités pour éradiquer l’insécurité en Ituri.

Ci-dessous, la déclaration :

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *