Sous l’initiative de l’association Femmes de Médias dans le Sport (FMS), plus de 35 journalistes de la Rd-Congo ont participé, du 20 au 30 juillet dernier, à un séminaire qu’a organisé l’Association Internationale de la Presse Sportive (AIPS) à Lausanne en Suisse par vidéoconférence au tour du thème : “nomination cruciale visant à lutter contre les inégalités entre des sexes dans le métier de journaliste et de médias”.

Durant 10 jours, les journalistes de la Rd-Congo ont partagé leur expérience avec le monde sur les différentes difficultés qu’elles rencontrent dans l’exercice de leur métier. Lors de cette rencontre, les intervenantes ont passé en revue les différents obstacles liés aux genres dont elles font face. Selon eux, les journalistes femmes sont victimes des harcèlements des hommes. Face à cette situation, les femmes sont invitées à l’auto prise en charge ainsi qu’à la responsabilité.

Outre ce sujet, l’accent a été également mis sur l’aspect salarial. Plus d’un estime que les femmes sont victimes de la négligence, car d’après elles, les femmes ne reçoivent pas un revenu qui leur convient. Mais aussi, elles n’occupent pas la place qu’elles méritent. Face à cette situation, les FMS font bloc avec l’AIPS pour lutter contre les inégalités de genres dans les médias.

L’occasion faisant le larron, dit-on, la coordinatrice de FMS, Patricia Bitota, a appelé les journalistes femmes à la responsabilité tout en les invitant à user de différents canaux pour sensibiliser d’autres femmes œuvrant dans ce domaine à rejoindre leur combat.

« Nous devons être sérieuses et battantes, nous pouvons utiliser les réseaux sociaux, nos médias habituels pour sensibiliser les autres femmes journalistes pour qu’elles nous rejoindre dans ce combat », a-t-elle martelé.

Quant à lui, le représentant de l’AIPS en Rd-Congo, François Kabulo a salué le courage de FMS. Ayant pris part à ce séminaire, François Kabulo les a exhorté de prendre le risque, car ce métier est très difficile.

Ce séminaire axé sur le partage d’expériences a connu la participation de 623 journalistes hommes et femmes de 111 pays du monde. Il sied de noter que les journalistes de la Rd-Congo étaient plus que ceux d’autres pays. Par ailleurs, plus de 35 journalistes femmes congolaises ont assisté à ce séminaire dans 5 provinces de la Rd-Congo. Il s’agit de la province de Kinshasa, du Kongo Centrale, du Haut Katanga ainsi que celle du Kasaï Central.

Trésor Mutombo
Djastro Mubemba

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *