Après des dégâts matériels et pertes en vies humaines observés sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu, d’autres effets néfastes de la dernière éruption du volcan de Nyiragongo commencent à se rensentir aux alentours de cette région volcanique.

En effet, dans un communiqué datant du mardi 25 mai 2021 émanant du ministère des transports et voies de communication, les autorités congolaises ont après suivi et évaluation de l’évolution de la situation aérienne découlant de l’éruption du volcan de Nyiragongo, décidé de fermer momentanément l’aéroport de Kavumu basé de l’autre côté de la ville de Bukavu, chef de la province du Sud-Kivu.

D’après cette correspondance, les données recueillies sur place, et surtout après l’analyse d’un bulletin spécial du Centre de surveillance de Toulouse indiquent, des impacts négatifs avec extension de fumée qui s’étend vers le sud-ouest, en affectant au passage l’espace aérien de Bukavu.

Le même communiqué précise qu’une note d’informations de la RVA sera diffusé à l’attention de tous les navigants en ce qui concerne cet espace aérien.

Notons qu’après la fin de la coulée des laves du Volcan de Nyiragongo au Nord-Kivu, c’est à présent des gaz qui s’échappe çà et là dans cette région où l’éruption volcanique a eu lieu.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *