Un militaire des forces armées de la RDC en état d’ivresse a tué par balle 19 civils et blessés au moins 9 autres personnes selon le bilan provisoire établit jusque là. D’autres sources par contre évoquent un bilan de 11 morts.

Ces faits se sont déroulés dans la soirée du jeudi 30 juillet dans le territoire d’Uvira au quartier Rutanga dans la cité Sangé.

À l’heure actuelle, la population de cette partie d’Uvira est dans la rue pour manifester contre cet acte et le militaire de FARDC auteur des ces crimes serait introuvable.

Notez que les civils blessés par ce militaire ont été acheminés dans un hôpital de la place et les corps sans vie des victimes sont étalés sur la RN numéro 5.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *