Affaire 100 jours : le Procureur Général plaide pour la condamnation de Vital Kamerhe à 20 ans de travaux forcés

Le ministère public requiert, ce jeudi 11 juin, une peine de 20 ans de travaux forcés au directeur de Cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe quant au procès de détournement de fonds alloués pour l’exécution des travaux du programme des 100 jours. Toujours dans cette réquisition, l’organe de la […]