Taxe RAM : Alexis Monga et “LE DEMOCRATE” regrettent la politique du gouvernement Sama Lukonde

Taxe RAM : Alexis Monga et “LE DEMOCRATE” regrettent la politique du gouvernement Sama Lukonde

Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Interkinois.net, le parti politique d’opposition et extraparlementaire LE DEMOCRATE donne son avis sur la Taxe RAM à travers la voix de son Président National M. Alexis Monga.

« Le Démocrate appelle à l’unité du peuple congolais autour de ses nobles idéaux de liberté, de justice, de paix, de travail et de non-discrimination. Le Démocrate s’engage à tirer leçons des pratiques présentes pour poursuivre une politique tendant à éliminer toutes les formes de discriminations surtout envers l’arrière-pays. Le Démocrate, parti de l’opposition extra parlementaire et son président plaignent la politique du gouvernement Lukonde de la RDC qui viole la convention sociale sur la mise en demeure du paiement de RAM. L’installation du « WIFI gratuit » en seulement deux campus universitaires de la capitale (UPN et Campus), a entrainé le Président de la République à créer une disparité dans les droits de développement équitables des étudiants. Cette forme de discrimination s’applique sur l’ensemble des étudiants éparpillés à travers tout le pays en différents campus. », lit-on dans cette communication.

A en croire cette plateforme politique, « le RAM, payé sans consentement et par un recouvrement forcé, accroit la discrimination entre étudiants de la capitale et ceux de l’arrière-pays. L’entêtement de mettre en œuvre ce programme non budgétisé entraine ipso facto un développement inéquitable parmi les citoyens. Ceci passe pour une violation massive des droits des étudiants qui sont privés d’accès au « WIFI gratuit don du Président de La République »! Si l’on pouvait détecter pareille mensonge… Mensonge qui fait des utilisateurs de la téléphonie mobile des victimes. »

LE DEMOCRATE déplore aussi le fait que « les élus abandonnent les étudiants et les traitent des laissés pour compte tout en laissant ce mensonge accroitre les difficultés d’accès général aux infrastructures de bases ».

Abordant toujours la situation de la population victime d’une taxe de trop, LE DEMOCRATE dit « constater malheureusement que sous le vampire « de l’intérêt du peuple d’abord », le choix de l’unième promesse rogne des trop paisibles citoyens affaiblis par leurs trop faibles revenus qui les rendent à la fois doux et très vulnérables. Ce projet sans budget voté par l’Assemblée Nationale, n’est pas transparent et encore moins participatif et concerté. Surtout la deuxième ponction monétaire par le RAM se déroule au moment où le gouvernement choisit d’offrir 500 Jeeps aux élus du peuple afin d’extorquer leur silence. »

Alexis Monga espère que le Président de la République finira par intervenir pour arrêter cette discrimination qui vient, selon le Président National du parti politique d’opposition LE DEMOCRATE, « s’ajouter aux nouvelles unités non payées pendant une année et plus, les veuves de militaires morts aux fronts de l’Est à qui on refuse le versement de la solde de leurs maris pendant vingt-cinq mois alors que ces maris n’étaient pas assurés au plan social et sont sortis sans frais de fin carrière ! »

Deo Vuadi

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 13 times, 2 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *