Plusieurs utilisateurs des téléphones mobiles en république démocratique du Congo n’ont pas pu utiliser correctement certains services de leurs réseaux des télécommunications notamment, activer leurs forfaits ou encore acheter du crédit via le mobile money ce, à cause d’un embargo imposé par l’ARPTC aux sociétés des télécommunications œuvrant en RDC.

Cette imposition fait suite à la taxe RAM (registre des appareils mobiles) où tous les numéros qui n’ont pas encore payé la totalité de cette taxe ont non seulement vu leurs unités être soutiré mais aussi empêchés d’acheter des forfaits à partir de leur mobile money. Cette situation a visiblement scandalisée plusieurs utilisateurs qui n’ont pas une seule seconde hésitez à montrer leurs mécontentements sur les réseaux sociaux.

Pour le mouvement national des consommateurs lésés (MNCL), cette manière de faire du service RAM est une escroquerie étatique. D’après son coordonateur Joël Lamika Kalabudi qui s’est confié à Interkinois.net, ceci, viole les droits des consommateurs car, personne n’a le droit d’accéder dans le compte d’un abonné pour soutirer du crédit sans son propre consentement.

« plus de 3000 utilisateurs n’ont pas pu aujourd’hui acheter du crédit ou encore les datas. Nous dénonçons celà, nous pensons que ceci est une très grave violation des droits des consommateurs. Aucune personne n’a le droit d’accéder dans le compte d’un utilisateur pour soutirer les crédits même pas l’État congolais. Nous disons aussi que le RAM est une véritable escroquerie étatique organisée par Monsieur Kibassa est toute sa bande.» a dit Joël Lamika au micro d’interkinois.net

Face à cette situation qui, de plus en plus dérange bon nombre des citoyens congolais utilisateurs des téléphones mobiles, le mouvement national des consommateurs lésés par le biais de son coordonateur demande au chef de l’État Félix Tshisekedi à s’impliquer personnellement pour mettre fin, à ce qu’il qualifie d’une escroquerie car, les peuples congolais souffrent déjà beaucoup.

« Le chef de l’État congolais dont la vision est axée sur le peuple d’abord, doit impérativement mettre fin à cette vaste escroquerie, le peuple congolais souffre déjà beaucoup.» a indiqué Joël Lamika

De ce fait, cette structure projette un sit-in pour ce lundi 03 mai 2021.

Signalons que, selon les services de communication du registre des appareils mobiles (RAM), tous les détenteurs des téléphones (3G-4G) payerons au total, 7 dollars américains en 6 tranches soit 117 unités pendant une période de 6 mois.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *