Après plusieurs jours de tensions au sein de la coalition au pouvoir FCC-CACH, le Chef de l’État et autorité du Cap pour le Changement (CACH), Félix Tshisekedi et l’ancien Chef de l’État et autorité morale du Front Commun pour le Congo (FCC), Joseph Kabila, ont eu un tête-à-tête, jeudi 12 mars pour dissiper tout malentendu, question d’entériner les relations entre ces deux plateformes.

Pour éclairer les choses, les deux personnalités ont regretté les différents débordements de certains membres de cette coalition. Dans l’optique de plus revivre ce scénario, ils ont annoncé la mise en place d’un cadre de concertation permanent entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila. Par ailleurs, ils ont regretté la disparition du chef des renseignements militaires de FARDC, le Général Delphin Kahimbi tout en révélant qu’ils attendent les enquêtes sur son décès.

Signalons qu’à l’approche de la première année post alternance, les esprits étaient surchauffés dans ce mariage où les choses semblent marcher à pas de tortue. Tout est parti de la menace de Félix Tshisekedi de dissoudre le Parlement où le FCC a une majorité absolue. En réaction à cette déclaration, la présidente de l’Assemblée, Jeanine Mabunda avait laissé entendre que cela était un débat de bas étage par rapport à la situation que traverse la population.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *