Le directeur administratif et financier de la société Transport au Congo (Transco) Aimé Vumi Wasongolua a été placé sous mandat d’arrêt provisoire depuis le lundi 07 décembre au parquet près la cour d’appel de Kinshasa/ Matete, apprend-on des sources judiciaires.

D’après les mêmes sources, l’arrestation de Monsieur Aimé Vumi serait due à une dénonciation que l’Obervatoire de la dépense publique (ODEP) avait déposée contre les dirigeants de cette société œuvrant dans le secteur de transport au parquet de Matete au mois d’octobre dernier.

Dans cette dénonciation déposée par l’ODEP à la justice figurait 130 pièces à conviction, sur lesquelles cette ONG avait cité les noms de plusieurs instigateurs qui ont conduit la Société Transco à la faillite et les responsables de l’ODEP avait demandé au chef de l’État de nommer une nouvelle équipe à la tête de cette société.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *