Une copie de l’accord FCC-CACH qualifie de Fake news a suscité le débat sur la toile en fin de week-end. Et cela dans un moment où, les deux partenaires de la coalition au pouvoir ne sont pas en odeur de sainteté . La rédaction de Interkinois.net publie la tribune du coordonnateur de l’ASADHO, Me Jean-Claude Katende quant à ce sujet.

Que l’accord qui circule sur les réseaux sociaux soit vrai ou faux, nous avons le droit de le commenter en tant que citoyen.


En lisant cet accord, je plains le Président Félix et je condamne fermement l’ancien Président KABILA.
De mon analyse, il y a quelques éléments qui ont attiré mon attention. Notamment :

  1. Il n’est pas indiqué clairement la contrepartie que le Président Félix a reçue de l’ancien Président KABILA.
    Certains congolais ont soutenu que le Président Félix n’avait pas gagné l’élection présidentielle. Ils ont dit qu’il a passé un « deal » avec l’ancien Président KABILA et aux termes duquel il lui aurait donné le pouvoir et en contrepartie le Président Félix lui aurait donné toutes les garanties indiquées dans l’accord sous examen. La question que je me pose est celle de savoir, pourquoi dans un accord dit secret, ce secret relatif à la contrepartie reçue par le Président Félix, le pouvoir non mérité, n’est pas indiquée clairement. Le fait que la contrepartie reçue par le Président Félix ne soit pas indiquée montre-t-il qu’il a réellement gagné l’élection présidentielle ? C’est une question qui demeure.
  2. Dans tous les cas de figure, cette contrepartie devrait être indiquée, pour mettre le Président Félix dans une situation de faible permanente. Pourquoi les deux parties ont refusé de le marquer dans un accord secret.
  3. L’essentiel des clauses de cet accord est au profit de l’ancien Président Kabila, de sa famille et des dignitaires de son régime. Il s’agit de :
    § Immunité totale pour tous les crimes. Cette clause est une preuve que l’ancien Président KABILA et ses dignitaires ont commis des crimes de toute nature et ils ont peur d’être poursuivis. Ces gens qui ont ruiné le pays par les crimes de tout genre, ils veulent encore revenir au pouvoir pour bien se protéger et continuer à exploiter le peuple congolais et le pays. Pourquoi ils ont besoin des immunités eux qui disent qu’ils ont bien géré le Congo pendant 18 ans ?
    § Concertation permanente entre le Président Félix et l’ancien Président KABILA. Cette clause permet à l’ancien Président KABILA de garder la main mise sur le pouvoir, ce qui est contraire à la Constitution. Ceci peut expliquer le combat qu’ils mènent pour contrôler toutes les institutions (Parlement, la justice, le Gouvernement…) du pays.
  4. Retour du FCC au pouvoir. Cette clause permet de comprendre pourquoi les FCC font tout pour que le Président Félix échoue, ce qui va justifier leur retour au pouvoir. Mais ils vont rentrer au pouvoir pour faire quoi qu’ils n’ont pas eu le temps de réaliser pendant les 18 ans de pouvoir marqués par des crimes de sang, crimes économiques et appauvrissement des congolais au profit des dignitaires de l’ancien Président KABILA, et particulièrement de Monsieur KABILA lui-même. Nous avons travaillé pendant 32 ans pour l’ancien Président Mobutu et ses gens. Les conséquences négatives sont encore là. Cela ne peut pas être encore accepté aujourd’hui. Nous devons travailler pour le pays et non pour les individus.
  5. Cet accord montre que les signataires mettent en évidence leurs propres intérêts et oublient totalement le peuple congolais.
  6. Cet accord est conclu contre le peuple congolais. Nous avons le devoir de le combattre. Il n’est pas différent de l’accord de Lemera.
    Si le Président Félix dit que la survie du peuple est au-dessus de tout accord dont celui-ci, il est appelé à poser des actes clairs et fermes contre les clauses de cet accord :
  7. Faire engager des poursuites au plan national ou international contre l’ancien Président KABILA et certains dignitaires de son régime pour tous les crimes de sang et économiques qu’ils ont commis,
  8. Mettre fin à la coalition CACH-FCC.
  9. S’engager pour être candidat à l’élection de 2023 ou de soutenir un autre candidat que le candidat du FCC. S’il ne fait pas tout ceci, nous allons considérer qu’il est toujours lié à l’ancien Président KABILA par cet accord.

Cet accord est un danger pour tous les congolais. Il lie la stabilité du pays à la stabilité de l’ancien Président KABILA, de sa famille et celle de ses dignitaires. Ceci est une preuve que notre pays est pris en otage.
Tenons-nous debout et libérons notre pays.

Me Jean Claude KATENDE

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *