L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est en retraite politique de trois jours soit du 28 au 31janvier, au centre Nganda dans la commune de Kintambo pour évaluer les alliances avec l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) ainsi qu’avec le Front Commun pour le Congo (FCC).

Le porte-parole du parti cher à Étienne Tshisekedi, Paul Tshilumbu, a révélé qu’à l’issue de ces assises de 3 jours l’UDPS se prononcera quant à la continuité de la collaboration avec ses alliés.

« Il n’y a pas de sujet tabou. Nous allons parler de notre alliance non seulement avec le FCC, mais aussi avec l’UNC. Nous sommes des partenaires, à un moment il faut s’arrêter pour savoir qu’est-ce qui va, qu’est-ce qui ne va pas, est-ce que ça vaut la peine de continuer, ou il faut d’arrêter ? L’évaluation est une très bonne chose. Nous prenons ça dans un sens totalement positif », a-t-il déclaré.

De son côté, Henriette Wamu, a laissé entendre qu’ils vont également évaluer le bilan de Félix Tshisekedi depuis son ascension au sommet de l’État.

« C’est pour permettre à l’UDPS d’évaluer ce qu’on a pu faire pendant une année et après, on pourra aussi faire des perspectives d’avenir. Voir ce qu’on n’a pas pu faire, et peut être amélioré ce qu’on a pu faire. C’est la raison de ces 3 jours de réflexion. Nous avons commencé aujourd’hui et dans 3 jours nous aurons déjà des solutions », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, cette retraite se veut comme un cadre de réflexion pour les membres du parti présidentiel question de taire leur divergences, car la nomination de Jean Marc Kabund à la présidence du parti fait couler beaucoup d’encre et de salives.

Il sied de signaler que le président de la Convention Démocratique du Parti (CEP), Victor Wamakenda ne prendra pas par à cette retraite, en exigeant le respect des textes régissant cette formation politique.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *