19 personnes personnes ont été tuées, dans la nuit du mardi 11 août, lors d’une attaque successive des rebelles de la milice mystico-religieux de CODECO dans les villages de Lisey, de Tchulu et d’Aloys dans la province de l’Ituri.

A en croire le porte-parole des FARDC, le lieutenant Jules Ngongo, cette incursion rebelle a été lancée durant la fuite des miliciens. Ces derniers fuyaient les forces loyalistes.

« La réponse des forces armées était tout de suite farouche et lors de leur fuite, ils ont traversé certains villages où il n’y a pas la présence des forces armées et c’est comme ça, ils ont commencé à tuer village par village », a-t-il déclaré au cours d’un entretien accordé à la RFI tout en déplorant cette nouvelle attaque contre les civiles.

Jules Ngongo a tout de même rassuré que la présence de FARDC a été renforcée dans cette contrée pour boucher les couloirs d’incursion de ces forces.

Par ailleurs, cette attaque n’a laissé indifférent le prix Nobel de la Paix Dénis Mukwege. Ce dernier dans un tweet est monté au créneau pour dénoncer cette ième incursion rebelle en Ituri en plaidant pour la création d’un Tribunal pénal International pour Rd-Congo et/ou des chambres spécialisées mixtes.

« Encore un massacre en Ituri ! Trop c’est trop ! Les criminels doivent répondre de leurs actes face à une justice indépendante et impartiale! Réclamons un Tribunal pénal International pour RDC et/ou des chambres spécialisées mixtes » a-t-il déclaré.

Notons qu’il y a quelques jours, une attaque avait fait plus de 20 morts à Lisay et les habitations ont été saccagées. Manifestement, une recrudescence des incursions s’observe dans ce coin. Et lors de son dernier passage en Ituri, le Chef de l’État, Félix Tshisekedi a fait savoir qu’il est prêt au sacrifice suprême pour restaurer la paix dans cette partie de la Rd-Congo.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *