Dans un communiqué publié ce lundi 21 septembre, le bureau politique de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) a invité le secrétariat général à initier la procédure de suspension préventive du porte-parole Totshoumany Kisombe.

Totshoumany Kisombe est reproché pour indiscipline notamment lors de sa dernière sortie médiatique effectuée dimanche 20 septembre. Sur les ondes de TopCongo, il a fait savoir que la délégation du parti cher au directeur de cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe qui séjourne à Goma n’engage pas l’UNC.

« Une délégation de l’UNC, conduite par le secrétaire général Aimé Boji et l’honorable Mirindi séjourne à Goma pour ses propres intérêts », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Cette délégation n’engage pas du tout l’UNC ».

Ci-dessous, le communiqué :

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *