L’homme d’affaires israélien, Dan Gertler, et ses associés peuvent désormais reprendre en toute quiétude leurs activités aux États-unis où depuis un bon moment, leurs affaires et biens avaient été gelés.

En effet, cette décision du Trésor américain en faveur de ce proche de l’ancien président congolais Joseph Kabila, fait partie des dernières prises par l’administration Trump avant son départ de la Maison blanche.

Mais cet assouplissement du Trésor américain qui va notamment, permettre à ce proche de l’ancien président congolais, Joseph Kabila de reprendre ses transactions en dollars, n’est pas synonyme d’une levée définitive des sanctions contre Dan Gertler. Cette mesure est essentiellement levée pour une période d’essai d’un an.

Plusieurs ONG ne sont pas d’accord avec cette décision. Ils décrient d’abord le fait que cette mesure a été accordée à Dan Getler en coulisses en lieu et place d’une annonce publique. Et selon eux, cette décision peut également permettre à l’homme d’affaires israélien et ses associés de transférer l’argent ou même des actifs qui, pense-t-il, sont le fruit de la corruption.

En outre, Dan Gertler est aussi accusé par ces mêmes ONG de participer au pillage des ressources minières en RDC depuis plus de 10 ans.

Il sied de rappeler qu’il y a quelques semaines, Dan Gertler avait annoncé la création d’un projet en RDC dénommé “Ya Biso” dans le but de soutenir les activités des Congolais.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *